De tout temps, dans toutes les sociétés, l’être humain a toujours dansé, pour exprimer sa joie, d’être vivant, pour renouer avec ses aspirations profondes, pour libérer les forces de vitalité qui sommeillent en lui.

La biodanza s’inspire des traditions millénaires qui célèbrent la vie et entre en résonnance avec les rythmes de la nature par les sons et le mouvement.

La biodanza nous vient d’Amérique Latine et a été créée par le chilien Rolando Toro. Au cours de ses recherches d’anthropologie médicale, il a étudié les effets bénéfiques de la musique sur les états d’humeur de l’être humain.

Le nom biodanza est composé de bios qui signifie vie en grec et de danza qui signifie « Mouvement plein de sens ».

Au début de chaque « séance »*, le groupe se rassemble en un cercle accueillant et respectueux où chacun peut trouver sa place et puiser l’énergie nécessaire pour se mettre en mouvement.

Sur des rythmes primitifs, latino, jazz ou classique, après quelques préconisations et une courte démonstration, les participants sont invités à danser selon leur ressenti, leurs propres mouvements (en solo ou à plusieurs), à improviser leur créativité et à libérer leur énergie de vie.

Respectant la progressivité de chacun, la biodanza diminue le stress et les tensions, elle contribue à dissoudre les blocages et les rigidités. La biodanza permet de se percevoir intensément vivant. Elle favorise la spontanéité, elle régénère la confiance et l’estime de soi, elle réhabilite les liens que nous entretenons avec les autres et avec la vie. Elle nous invite à profiter de l’instant présent.

* La séance de biodanza n’est pas un cours, il n’est pas nécessaire de savoir danser. Il s’agit de se laisser danser naturellement.